Baptiste Trotignon

Baptiste Trotignon a étudié le piano et la musique classique depuis l’âge de six ans et découvre le jazz et l’improvisation adolescent. Ses deux premiers albums en trio au début des années 2000 (suivi de deux albums en piano solo auréolés d’un grand succès public et critique) l’ont révélé comme l’un des plus spectaculaires, complets et séduisants pianistes de la nouvelle génération et lui ont ouvert les portes de tous les grands festivals français et internationaux.

Il a remporté de nombreux prix : Prix Django Reinhardt, Révelation Française 2003 Victoires du Jazz, ainsi que le Grand Prix du Concours International Martial Solal de piano en 2002.

Au cours des années qui ont suivi, il multiplie les rencontres éclectiques, aux côtés d’artistes comme Tom Harrell, Stefano Di Battista, Aldo Romano ou Brad Mehldau. « Share », premier album « américain » de Baptiste enregistré à New York en 2008, a été un succès et sera suivi d’un Live survolté enregistré à Londres.

Après avoir reçu en 2011 le Grand Prix de la Sacem pour son travail en tant que compositeur, il a sorti en 2012 un album étonnant et audacieux, « Song Song Song », où il évoque son amour de la voix et invite une belle poignée d’artistes à se joindre à lui, dont Melody Gardot ou l’auteur Christophe Miossec. Il a également été nommé compositeur de l’année au 2014 Victoires de la Musique Classique pour sa première grande pièce orchestrale « Different spaces » (Concerto pour piano commandé par l’Orchestre National de Bordeaux).

Après un album acoustique de ballades réalisé en duo avec le saxophoniste Mark Turner, le jeune quadragénaire présenté par « Le Monde » comme « Une leçon, un modèle, la perfection de A à Z » revient en 2014 à l’art du trio avec « Hit », où il invite le batteur Jeff Ballard.

En 2016, il signe avec le prestigieux label SonyMusic – Okeh Records, et l’album « Chimichurri », en duo avec le percussionniste argentin Minino Garay, est le premier fruit de cette nouvelle collaboration.

www.baptistetrotignon.com
Facebook